Equipes/Pilotes 2020
Retour

Grand Prix de Monaco 2018

Course

Essais libres
Qualifications
Grille de départ
Course

27/05/2018 - 15h10

Pos
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Ricciardo
Red Bull-Renault
1h42'54''807
2
Vettel
Ferrari
+ 7''336
3
Hamilton
Mercedes
+ 17''013
4
Raikkonen
Ferrari
+ 18''127
5
Bottas
Mercedes
+ 18''822
6
Ocon
Force India-Mercedes
+ 23''667
7
Gasly
Toro Rosso-Honda
+ 24''331
8
Hulkenberg
Renault
+ 24''839
9
Verstappen
Red Bull-Renault
+ 25''317
10
Sainz
Renault
+ 1'09''013
11
Ericsson
Sauber-Alfa Romeo
+ 1'09''864
12
Perez
Force India-Mercedes
+ 1'10''461
13
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 1'14''823
14
Vandoorne
McLaren-Renault
+ 1 tour
15
Grosjean
Haas-Ferrari
+ 1 tour
16
Sirotkin*
Williams-Mercedes
+ 1 tour
17
Stroll
Williams-Mercedes
+ 2 tours
18
Leclerc
Sauber-Alfa Romeo
Tour 70, 12e : Accrochage suite casse disque de freins
19
Hartley*
Toro Rosso-Honda
Tour 70, 11e : Accrochage
AB
Alonso
McLaren-Renault
Tour 52, 8e : Boîte de vitesses
* Sirotkin : 10 secondes de pénalité Stop and Go, Voiture modifiée moins de 3 minutes avant le départ
* Hartley : 5 secondes de pénalité, Dépassement vitesse autorisée dans les stands

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Verstappen
Red Bull-Renault
1'14''260
60
2
Grosjean
Haas-Ferrari
1'14''822
74
3
Stroll
Williams-Mercedes
1'14''944
61
4
Sirotkin
Williams-Mercedes
1'15''325
75
5
Ricciardo
Red Bull-Renault
1'15''562
13
6
Hulkenberg
Renault
1'16''061
57
7
Vettel
Ferrari
1'16''065
14
8
Hamilton
Mercedes
1'16''270
15
9
Bottas
Mercedes
1'16''312
21
10
Raikkonen
Ferrari
1'16''392
13
11
Vandoorne
McLaren-Renault
1'16''864
76
12
Ericsson
Sauber-Alfa Romeo
1'16''936
19
13
Alonso
McLaren-Renault
1'17''018
23
14
Ocon
Force India-Mercedes
1'17''027
63
15
Gasly
Toro Rosso-Honda
1'17''099
68
16
Hartley
Toro Rosso-Honda
1'17''172
15
17
Magnussen
Haas-Ferrari
1'17''476
20
18
Sainz
Renault
1'17''491
19
19
Perez
Force India-Mercedes
1'17''546
24
20
Leclerc
Sauber-Alfa Romeo
1'17''710
17

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Pneus
1
Ricciardo
24''542
17
2
Vettel
23''964
16
3
Hamilton
23''739
12
4
Raikkonen
24''263
17
5
Bottas
24''020
17
6
Ocon
24''663
23
7
Gasly
24''296
37
8
Hulkenberg
25''213
50
9
Verstappen
24''111
47
10
Sainz
24''874
16
11
Ericsson
24''291
17
12
Perez
29''379
21
13
Magnussen
24''237
17
14
Vandoorne
52''255
20-72
15
Grosjean
49''309
15-68
16
Sirotkin
1'22''543
7-19-49
17
Stroll
1'29''843
9-34-59
18
Leclerc
23''870
14
19
Hartley
24''326
13
AB
Alonso
24''241
19

Synthèse Course

Ricciardo a dominé ce week-end monégasque de la tête et des épaules. La course a pourtant réservé une bien désagréable surprise à l'Australien puisque son MGU-K, apportant environ 160 chevaux, a cessé de fonctionner au bout d'une petite vingtaine de tours. Les conséquences sur la puissance et le freinage notamment furent importantes mais Ricciardo a gardé son sang-froid et profité du tourniquet monégasque pour conserver son avantage jusqu'au bout.

Sans son accident en essais libres l'ayant privé de qualifications, Verstappen se serait évidemment mêlé à la fête. Le Néerlandais aura tout de même effectué une belle remontée compte tenu du tracé. Sa belle course ne fera cependant pas oublier son début de saison catastrophique, ponctué d'erreurs à répétition.

Les rivaux au championnat se neutralisent. Vettel et Hamilton se partagent les restes sur le podium. Cette course avait un petit air de 2012, époque imprévisible au niveau des pneus tant leur dégradation était importante (et voulue). Ce fut le cas lorsque Ocon et ses poursuivants ont raccroché le wagon Raikkonen-Bottas. Même Sirotkin, retardataire à un tour, parvenait à rester dans le rythme des leaders.

Ocon a fini le superbe travail qu'il avait commencé en qualifications. Le Français devance un autre Français, Gasly, brillant également. Le pilote Toro Rosso a retardé au maximum son arrêt, en faisant perdurer ses pneus hypertendres d'une manière incroyable. Les deux Renault finissent dans le top 10.

A domicile, Leclerc était en route pour terminer à la porte des points en 11ème position. A quelques tours de l'arrivée, ses freins ont rendu l'âme, et le Monégasque est venu harponner l'arrière de la monoplace de Hartley. Cet incident n'enlève rien à sa performance, notamment en qualifications, où il a encore complètement dominé son équipier.

On savait que Monaco ne serait pas un tracé favorable aux Haas et aux Williams. Cela n'a pas raté, elles finissent en queue de peloton. Après avoir mangé son pain noir, on attend le Canada avec impatience dans le clan américain. N'ayant pas connu d'incident ce week-end, Grosjean aura à coeur d'y inscrire ses premiers points de la saison.

Légende pneus

Type de gommePneus neufsPneus déjà utilisés
Hyper tendres
Ultra tendres
Super tendres
Tendres
Mediums
Durs
Super Durs
Intermédiaires
Pluie