Equipes/Pilotes 2019

Alfa Romeo C38

Moteur : Ferrari

7
Kimi Raikkonen


Age : 39
Titres : 1
Parcours : Sauber (2001)
McLaren (2002-2006)
Ferrari (2007-2009)
Lotus (2012-2013)
Ferrari (2014-2018)
Alfa Romeo (2019-)
Localisation : Hinwil
Président : Pascal Picci
Directeur : Frédéric Vasseur
Directeur technique : Eric Gandelin
Après deux années compliquées, Sauber commence à redresser la barre. La petite écurie suisse fait son retour dans le peloton et parvient régulièrement à se qualifier en Q2, sous l'impulsion notamment de Leclerc. Pour 2019, l'ambition est évidemment revue à la hausse, tandis qu'un changement de nom s'opère. Sauber disparaît pour laisser place à Alfa Romeo.

L'écurie devra composer sans le jeune Monégasque, en partance pour Ferrari, mais accueillera à nouveau Kimi Raikkonen, dix-huit après ses débuts en Formule 1 dans ses rangs. Le Finlandais aurait même pris des parts dans l'équipe et dispose d'un contrat de deux années.

Pour épauler le Finlandais, Ferrari a poussé pour placer un de ses jeunes pilotes Antonio Giovinazzi. L'Italien avait terminé vice-champion de Formule 2 (ex-GP2) derrière un certain Pierre Gasly en 2016, avant de participer à deux Grands Prix en 2017. Peu à son aise, Giovinazzi aura tout loisir de montrer son talent et aura fort à faire face à un pilote aussi expérimenté que Raikkonen, à moins qu'il n'en bénéficie. Ericsson est rétrogradé au rang de troisième pilote et occupera la fonction d'ambassadeur de la marque Alfa Romeo.

L'Alfa Romeo est apparue en piste pour le shakedown avant la présentation officielle de la monoplace, prévue le matin même des essais hivernaux. La livrée de cette monoplace était un clin d'oeil à la Saint-Valentin, mêlant le noir au rouge foncé, proche du bordeaux, propre à Alfa Romeo.

36
Antonio Giovinazzi


Age : 25
Parcours : Sauber (2017)
Alfa Romeo (2019-)