Equipes/Pilotes 2018 Calendrier 2018
Retour

Grand Prix des Etats-Unis 2017

Course

Essais libres
Qualifications
Grille de départ
Course

22/10/2017 - 21h

Pos
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Hamilton
Mercedes
1h33'50''991
2
Vettel
Ferrari
+ 10''143
3
Raikkonen
Ferrari
+ 15''779
4
Verstappen
Red Bull-Renault
+ 16''768*
5
Bottas
Mercedes
+ 34''967
6
Ocon
Force India-Mercedes
+ 1'30''980
7
Sainz
Renault
+ 1'32''944
8
Perez
Force India-Mercedes
+ 1 tour
9
Massa
Williams-Mercedes
+ 1 tour
10
Kvyat
Toro Rosso-Renault
+ 1 tour
11
Stroll
Williams-Mercedes
+ 1 tour
12
Vandoorne
McLaren-Honda
+ 1 tour
13
Hartley
Toro Rosso-Renault
+ 1 tour
14
Grosjean
Haas-Ferrari
+ 1 tour
15
Ericsson
Sauber-Ferrari
+ 1 tour*
16
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 1 tour
AB
Alonso
McLaren-Honda
+ 32 tours
(Moteur, 8e)
AB
Ricciardo
Red Bull-Renault
+ 42 tours
(Moteur, 8e)
AB
Wehrlein
Sauber-Ferrari
+ 51 tours
(Dégâts accrochage, 19e)
AB
Hulkenberg
Renault
+ 53 tours
(Pression d'huile, 17e)
* Ericsson : 5 secondes de pénalité, Accrochage avec Magnussen
* Verstappen, P3 : 5 secondes de pénalité, A dépassé Raikkonen hors des limites

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Vettel
Ferrari
1'37''766
51
2
Bottas
Mercedes
1'37''767
54
3
Magnussen
Haas-Ferrari
1'37''893
51
4
Verstappen
Red Bull-Renault
1'38''060
39
5
Hamilton
Mercedes
1'38''776
48
6
Raikkonen
Ferrari
1'38''809
42
7
Stroll
Williams-Mercedes
1'39''666
38
8
Hartley
Toro Rosso-Renault
1'39''979
47
9
Ricciardo
Red Bull-Renault
1'40''102
14
10
Massa
Williams-Mercedes
1'40''131
36
11
Vandoorne
McLaren-Honda
1'40''349
27
12
Sainz
Renault
1'40''462
43
13
Ocon
Force India-Mercedes
1'40''499
53
14
Perez
Force India-Mercedes
1'40''851
14
15
Kvyat
Toro Rosso-Renault
1'40''971
19
16
Ericsson
Sauber-Ferrari
1'41''041
42
17
Grosjean
Haas-Ferrari
1'41''259
36
18
Alonso
McLaren-Honda
1'41''537
21
19
Hulkenberg
Renault
1'44''270
2
20
Wehrlein
Sauber-Ferrari
1'47''073
2

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Tours
1
Hamilton
23''402
19
2
Vettel
47''920
16-38
3
Raikkonen
23''575
20
4
Verstappen
47''748
24-37
5
Bottas
46''713
18-52
6
Ocon
24''502
14
7
Sainz
24''525
19
8
Perez
24''326
12
9
Massa
23''772
29
10
Kvyat
24''883
17
11
Stroll
49''446
10-36
12
Vandoorne
23''578
25
13
Hartley
48''629
8-35
14
Grosjean
24''897
16
15
Ericsson
25''841
21
16
Magnussen
50''380
1-49
AB
Alonso
23''796
14
AB
Ricciardo
23''604
12
AB
Wehrlein
31''334
3
AB
Hulkenberg

Légende pneus

Type de gommePneus neufsPneus déjà utilisés
Ultra tendres
Super Tendres
Tendres
Mediums
Durs
Intermédiaires
Pluie

Synthèse Course

Austin reste définitivement le jardin de Hamilton. il y signe sa 4ème victoire en cinq éditions. Vettel avait pourtant pris le meilleur au départ, mais le Britannique, sûr de lui, a temporisé et a repris la tête six tours plus tard.

La domination Hamilton a donc été totale. Mercedes s'est même payé le luxe de prendre un risque inutile, en ravitaillant trois tours après Vettel, alors que l'on s'attendait à ce qu'il suive à un tour près la stratégie de la Ferrari. Hamilton est ainsi ressorti juste devant son rival mais aurait pu tout aussi bien être derrière. Surement la confiance du champion !

A contrario, Bottas a été en grande difficulté, une fois de plus. Dépassé, ou plutôt déposé sur place, par les Ferrari et les Red Bull, le Finlandais est transparent depuis le retour estival. Heureusement pour lui, Mercedes l'a déjà reconduit pour 2018. Le ferait-elle aujourd'hui ?

Raikkonen a joué son rôle de numéro 2 à merveille. Il s'est intercalé entre les Mercedes, a laissé passer Vettel après le deuxième arrêt de l'Allemand puis a contenu Verstappen en fin de course. Le Finlandais permet ainsi à Ferrari de signer un double podium.

On attendait Ricciardo bien placé, ce fut finalement Verstappen qui est revenu de très loin. L'Australien aurait pu prétendre au podium sans son abandon, c'est son équipier qui a failli y monter. Dans l'ultime tour, il a tenté le tout pour le tout en allant même jusqu'à dépasser Raikkonen en dehors des limites de la piste. Et quel cinéma de la part du clan Red Bull ! Il était évident que la sanction allait tomber et que la position serait rendue au Finlandais.

Ocon a encore damné le pion à la concurrence et finit meilleur des autres. Il a donné une leçon de gestion des pneus à son équipier Perez, pourtant pas mauvais en la matière. Le Mexicain fondait sur le Français mais Ocon ne s'en est pas laissé compter. Résultat Ocon a tenu sa 6ème place pendant que Perez perdait sa 7ème au profit de Sainz.

En parlant de Sainz, l'Espagnol a effectué des débuts tonitruants avec Renault. Immédiatement dans le coup, il a marqué des points importants dès sa première, ce qui était la raison de son recrutement. Absent dès la fin de Q1 et de la course également, la comparaison n'a cependant pas été possible avec Hulkenberg.

Massa accroche deux points grâce à une bonne qualif et une bonne stratégie. Bien exécutée, celle à deux arrêts était peut-être la plus rapide. Les ingénieurs chez Haas auraient peut-être dû y penser pour Grosjean, au lieu de rembarrer le Français à la radio.

A la dérive avec des pneus tendres peu performants, remettre des ultra tendres pour les 15-20 derniers tours aurait eu du sens et aurait pu permettre de gommer les 23-24 secondes d'arrêt. Magnussen a subi une stratégie identique et a souffert également.

Ironie du sort, ce fut Kvyat qui hérita du dernier point pour ce qui semble être son dernier Grand Prix. Hartley serait en meilleure posture que le Russe et aurait impressionné chez Toro Rosso.