Equipes/Pilotes 2018 Calendrier 2018
Retour

Grand Prix du Canada 2017

Course

Essais libres
Qualifications
Grille de départ
Course

11/06/2017 - 20h

Pos
Pilote
Ecurie
Temps
Pneus
1
Hamilton
Mercedes
1h33'05''154
2
Bottas
Mercedes
+ 19''783
3
Ricciardo
Red Bull-Renault
+ 35''297
4
Vettel
Ferrari
+ 35''907
5
Perez
Force India-Mercedes
+ 40''476
6
Ocon
Force India-Mercedes
+ 40''716
7
Raikkonen
Ferrari
+ 58''632
8
Hulkenberg
Renault
+ 1'00''374
9
Stroll
Williams-Mercedes
+ 1 tour
10
Grosjean
Haas-Ferrari
+ 1 tour
11
Palmer
Renault
+ 1 tour
12
Magnussen
Haas-Ferrari
+ 1 tour*
13
Ericsson
Sauber-Ferrari
+ 1 tour
14
Vandoorne
McLaren-Honda
+ 1 tour
15
Wehrlein
Sauber-Ferrari
+ 2 tours
16
Alonso
McLaren-Honda
+ 4 tours
(Moteur, 10e)
AB
Kvyat
Toro Rosso-Renault
+ 16 tours
(10e)*
AB
Verstappen
Red Bull-Renault
+ 60 tours
(Electrique, 2e)
AB
Massa
Williams-Mercedes
+ 69 tours
(Accrochage, 7e)
AB
Sainz
Toro Rosso-Renault
+ 69 tours
(Accrochage, 133e)
* Kvyat : Drive through de pénalité, N'a pas rejoint sa position sur la grille
* Magnussen : 5 secondes de pénalité, Dépassement sous VSC

Meilleurs tours

#
Pilote
Ecurie
Temps
Tour
1
Hamilton
Mercedes
1'14''551
64
2
Vettel
Ferrari
1'14''719
70
3
Raikkonen
Ferrari
1'15''388
59
4
Alonso
McLaren-Honda
1'15''853
63
5
Bottas
Mercedes
1'15''894
65
6
Stroll
Williams-Mercedes
1'15''979
64
7
Hulkenberg
Renault
1'16''136
64
8
Ricciardo
Red Bull-Renault
1'16''165
67
9
Ocon
Force India-Mercedes
1'16''247
68
10
Magnussen
Haas-Ferrari
1'16''341
65
11
Perez
Force India-Mercedes
1'16''367
62
12
Palmer
Renault
1'16''704
64
13
Kvyat
Toro Rosso-Renault
1'16''713
33
14
Vandoorne
McLaren-Honda
1'16''774
69
15
Grosjean
Haas-Ferrari
1'16''949
58
16
Ericsson
Sauber-Ferrari
1'16''995
50
17
Wehrlein
Sauber-Ferrari
1'17''091
66
18
Verstappen
Red Bull-Renault
1'17''187
9
19
Massa
Williams-Mercedes
20
Sainz
Toro Rosso-Renault

Arrêts au stand

#
Pilote
Temps
Tours
Tours
1
Hamilton
23'''''061
32
2
Bottas
22'''''946
23
3
Ricciardo
23'''''309
18
4
Vettel
54'''''941
5-49
5
Perez
23'''''229
19
6
Ocon
23'''''409
32
7
Raikkonen
47'''''260
17-41
8
Hulkenberg
26'''''764
11
9
Stroll
22'''''790
25
10
Grosjean
31'''''256
1
11
Palmer
24'''''423
11
12
Magnussen
28'''''869
46
13
Ericsson
24'''''047
11
14
Vandoorne
23'''''267
45
15
Wehrlein
1'15''959
1-40
16
Alonso
23'''''526
42
AB
Kvyat
2'04''462
15-53
AB
Verstappen
AB
Massa
AB
Sainz

Légende pneus

Type de gommePneus neufsPneus déjà utilisés
Ultra tendres
Super Tendres
Tendres
Mediums
Durs
Intermédiaires
Pluie

Synthèse Course

Hamilton renoue avec avec la victoire et Bottas offre le doublé à Mercedes ! Tout s'est joué au départ, où les Ferrari ont perdu gros, notamment Vettel, obligé de changer d'aileron avant dès le début de course. Il est étonnant que l'on ait pas entendu parler davantage de cette manoeuvre de Verstappen, qui se rabat sur la moustache de la Ferrari. Le Néerlandais aura offert indirectement le podium à son équipier Ricciardo.

Toujours est-il que la remontée de l'ancien pilote Red Bull nous a offert un beau spectacle. A cela s'ajoute de belles bagarres dans le peloton, parfois à la limite certes, mais l'animation était au rendez-vous.

Red Bull pourra remercier Force India et surtout Perez. Le Mexicain n'a pas laissé passer Ocon, en gommes plus fraîches, pour tenter d'aller chercher le podium. Avec la belle vitesse de pointe de la Force India, à aucun moment Perez n'a été capable d'inquiéter Ricciardo, l'histoire ne dira jamais si Ocon aurait été capable de le faire. Le jeune Français a toutefois été parfait et aurait pu partir à la faute, notamment lorsque Vettel a pris d'énormes risques en dépassant les deux monoplaces indiennes !

Derrière le big four, Hulkenberg a tiré son épingle du jeu. On attend maintenant avec impatience l'annonce du remplacement de Palmer. A domicile, Stroll inscrit ses premiers points, ce qui fera taire, au moins temporairement, ses détracteurs. Le jeune Canadien a su tirer profit des nombreux abandons.

Le dernier point est attribué à Grosjean, pas aidé par l'incident du départ et le strike de Sainz, l'obligeant à changer d'aileron avant. Le Français a été condamné de passer tout le Grand Prix avec le même train de supertendres. Sans cet incident, on se demande cependant si la Haas aurait été capable de mieux se classer.

Grosjean n'hérite cependant du point de la 10ème place qu'à deux tours du but, lorsque le moteur Honda d'Alonso a enfin rendu l'âme. L'Espagnol allait enfin accrrocher un point en 2017 mais le sort, ou plutôt la mécanique, en a décidé autrement. 2017 semble pire que les années précédentes niveau fiabilité, on voit mal comment un divorce entre McLaren et Honda pourrait être évité.